Modèle décision de l`associé unique

Standard

La «trousse d`outils» complète des options offertes aux actionnaires est donc la suivante: la Loi est, à première vue, parfaitement claire quant aux options qui sont offertes aux actionnaires pour prendre des décisions. L`article 281 précise que les résolutions d`une société privée doivent être adoptées soit en tant que résolutions écrites, soit lors d`une Assemblée générale, tandis que les résolutions d`une société publique doivent être adoptées lors d`une Assemblée générale. Cela est toutefois légèrement trompeur, parce que les entreprises avec un seul actionnaire, qu`il s`agisse de sociétés privées ou de sociétés publiques, peuvent également profiter de l`article 357, qui permet à un actionnaire unique de prendre une décision autrement qu`au moyen d`un résolution écrite ou à une Assemblée générale, puis fournir à la société les détails de la décision. Pour traiter des cas comme celui-ci, le Tribunal dispose de vastes pouvoirs de réserve pour faire des inscriptions sur un registre des membres et, à cette occasion, a décidé d`exercer son pouvoir discrétionnaire. Cela était principalement dû à l`urgence requise pour payer les employés, régler les factures impayées et garder la société à flot. En conséquence, les noms des PRs ont été inscrits dans le registre des membres de la société, ce qui signifie qu`ils pourraient alors exercer leurs pouvoirs, en tant qu`actionnaires, pour nommer de nouveaux administrateurs. La loi interdit l`utilisation d`une résolution écrite dans deux cas précis: ni une résolution en vertu de l`article 168 pour retirer un directeur, ni une résolution en vertu de l`article 510 pour retirer un vérificateur, ne peut être adoptée comme une résolution écrite (article 288). Toutefois, étant donné que de nombreux Articles de sociétés privées contiennent une alternative à la procédure prévue à l`article 168 pour la suppression des administrateurs, en pratique, une résolution écrite est généralement disponible pour toutes les décisions des actionnaires autres que la décision de retirer le vérificateur. Que se passe-t-il quand un seul actionnaire administrateur meurt? En vertu de la Loi de la Caroline du Nord et du droit fédéral (ainsi que la Loi de presque tous, sinon tous, États), une société est une entité juridique distincte de ses propriétaires (c.-à-d., ses actionnaires).

Bien que les actionnaires détiennent la société en détenant des actions en elle, ils ne contrôlent pas les opérations quotidiennes de la société. Ils n`ont que très peu de droits de vote sur des questions structurelles qui affectent directement la valeur de leurs actions (comme l`émission de plus d`actions qui dilueront nécessairement leurs intérêts de propriété) et de voter sur qui sera les administrateurs de la société. L`affaire T-WOL a reconnu le pouvoir et le droit d`un actionnaire unique de traiter les biens de la société comme le désire unique des actionnaires.

Uncategorized